La retraite, un jeu à qui PER gagne ?

L’épargne retraite, vous en avez sûrement entendu parler sans jamais avoir osé demander. Voilà qui est chose faite, on vous explique en toute simplicité tout ce qu’il y a à savoir pour bien préparer votre retraite.

Peur de l’avenir ou simplement du genre à anticiper, nous sommes nombreux à vouloir préparer notre retraite et à rechercher les solutions les plus avantageuses possibles : investissement immobilier, assurance-vie ou épargne comment trouver la solution adaptée à notre mode de vie ? Commençons par un focus sur l’épargne retraite, suite à l’adoption de la loi PACTE.

PER-in, PERE-co, PER-ob comment s'y retrouver ?

Le PER, comprenez “Plan d’Épargne Retraite”, a été instauré par la Loi PACTE du 22 mai 2019. qui a pour objectif de simplifier et d’assurer la portabilité de l’épargne retraite en remplaçant les anciens régimes de retraites.

Avant la loi PACTE

Avant, la clé d’entrée d’un contrat d’épargne retraite, c’était la personne physique ou morale (particulier ou entreprise). 

Le particulier ouvrait un PERP, bénéficiant d’une déductibilité plafonnée sur les revenus (article 163 Quaterdicies), et pouvait sortir à la retraite soit en rente, soit selon certaines conditions de montant faible en capital, soit selon le mix de son choix, avec 20% maximum de la somme atteinte en capital.

Le Travailleur Non Salarié (TNS) ouvrait un contrat Madelin, entièrement déductible de ses revenus professionnels, avec une sortie exclusivement sous forme de rente.

L’entreprise, elle, avait la possibilité de mettre en place un contrat PERE, plus connu sous le nom d’article 83, alimenté par des cotisations obligatoires sous forme d’un pourcentage du salaire brut. La sortie de ce contrat était exclusivement sous forme de rentes. 

Mais elle pouvait aussi mettre en place un Perco (ou Percoi selon la gestion du contrat), à condition d’avoir déjà en place un Plan d’Epargne Entreprise (PEE ou PEI suivant la gestion, I pour Interentreprise). Ce contrat bénéficie d’abonnements et d’avantages fiscaux et sociaux non négligeables, et la sortie peut se faire soit sous forme de capital, soit sous forme de rentes.

Mais tout ça, c’était avant….

Ce que la loi PACTE a mis en place

Désormais, la clé d’entrée ce sont les compartiments. On se focalise sur le type de versement sur le contrat, et non plus sur la personne qui le fait.

Il existe 3 types de versements qui sont les portes d’entrée définissant le contrat à ouvrir :

  • des versements volontaires
  • de l’épargne salariale
  • des cotisations obligatoires

Récapitulons pour bien comprendre :

  • Le particulier ou le TNS souhaitant faire des versements volontaires ouvrira un PER-in.
  • L’entreprise, au nom de son ou ses salariés, ou le TNS s’il a au moins un salarié, qui mettent en place un régime d’épargne salariale ouvriront un PERE-co. Et il n’est plus obligé d’avoir un PEE pour ouvrir un PERE-co.
  • Si l’entreprise souhaite mettre en place des cotisations obligatoires, elle ouvrira un PER-ob.

Et là où toute la simplicité du nouveau régime opère, c’est qu’un particulier pourra faire de versements volontaires directs dans le PERE-co ou le PER-ob de son entreprise. Mais une entreprise ou un TNS ne pourront verser directement de l’épargne salariale sur le compartiment 2 d’un Per-in...

Pourquoi j’insiste sur le mot “direct” ? Car il est tout à fait possible de faire des transferts d’un contrat à un autre, entre compartiments équivalents. Mais sachez que ces démarches ne sont pas automatiques comme peut l’être un virement. Elles prennent du temps (un délai de 2 mois est généralement constaté) en rédaction de paperasse et de traitement… alors autant penser sa stratégie une bonne fois pour toute avant de se lancer !

Pour transformer votre épargne retraite d’entreprise en sommeil en contrat particulier (avec tous ses avantages) :

Contactez Eric au 06 46 30 67 91 ou par mail

PER-in, PERE-co, PER-ob, quel est l’intérêt ?

Vous l’aurez compris, dans la vie, vous pouvez vous retrouver dans les 3 cas de figures et avoir autant de contrats. Arrivé à la retraite, vous pourrez avoir 3 sorties de contrats à gérer avec chacun leurs spécificités. 

Avoir un seul contrat, et donc un seul interlocuteur, c’est se faire un cadeau à soi-même en se simplifiant la vie en matière de gestion. 

En choisissant un seul contrat, vos sommes transférées prendront les avantages du contrat : en termes de sorties (rente ou capital) et fiscalité, les taux d’intérêts sont, à l’heure où je vous parle, sensiblement les mêmes.

Tout est sortable en rentes et en capital (sauf le compartiment des cotisations obligatoires). Donc si vous souhaitez tout sortir en capital, vous avez tout intérêt à opérer à des transferts de vos contrats actuels (PERP, Madelin, et même article 83 ou Prefon par un petit coup de baguette magique...).

Vite ! Vous avez seulement jusqu’en octobre 2020 pour transformer votre épargne retraite d’entreprise en sommeil en contrat particulier (avec tous ses avantages).

 Contactez Eric au 06 46 30 67 91 ou par mail

 

Quel est le contrat le plus avantageux ?

Il n’y en a pas. Cela dépend de votre mode de vie, de vos envies pour la retraite, du montant et du type de vos versements.

Les produits d’épargne retraite ont tous de très bons taux de performance que vous passiez par votre assureur ou votre banquier. Une différence notable toutefois : 

  • le produit proposé par votre assureur répondra à la fiscalité assurance-vie en cas de décès, 
  • celui proposé par votre banquier entrera dans le cadre des produits financiers, donc taxable en cas de succession.

La différence va se jouer sur les frais qui vous seront facturés. Et c’est là où il est avisé de faire appel à un courtier qui vous garantira le moins de frais à la gestion, sur les versements, sur les encours, sur les options, tout en sécurisant votre plus-value. Le courtier est un spécialiste en retraite qui va analyser tous les produits disponibles sur le marché pour vous proposer celui qui vous apportera le meilleur rendement. 

Faire appel à un courtier, vous facilitera la vie en termes administratifs car c’est lui qui se charge de tout. 

Vous méritez d’être bien conseillé, et ça c’est le métier d’Eric Terrenoire (l’identité secrète de Captain Assur le jour

Pour une évaluation totalement gratuite de votre situation d’épargne retraite.
(même si inexistante)

Contactez Eric au 06 46 30 67 91 ou par mail

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Le Perp est-il toujours d’actualité ?

Vous avez déjà entendu parler du célèbre PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) mais savez-vous qu'il est voué à disparaître au profit de nouveaux PER (Plan d'Epargne Retraite) ? Captain Asur vous présente ici le PER-i (Plan d'Epargne Retraite Individuel), et compare les avantages et inconvénients par rapport au PERP.
Lire l'article

La retraite, un jeu à qui PER gagne ?

L’épargne retraite, vous en avez sûrement entendu parler sans jamais avoir osé demander. Voilà qui est chose faite, on vous explique en toute simplicité tout ce qu’il y a à savoir pour bien préparer votre retraite.
Lire l'article

retrouvez le blog
qui sauve le monde dans votre boîte mail !

Captain Assur vous envoi astuces et conseils Integer posuere erat a ante venenatis dapibus posuere velit aliquet.

Nous dit toute la vérité,
rien que la vérité !

Eric (Captain Assur) vient à votre secours
pour vous faire économiser de l’argent sur :

• Vos assurances de prêt bancaires
et toute autre assurance liée à l’immobilier

• Vos assurances à la personne, que vous
soyez un particulier ou une entreprise !

À L’AIDE Captain Assur !

Pour que Captain Assur vienne à votre rencontre,
cliquez sur la vitre tout de suite

rejoignez-nous !